Stranger sur Netflix

Me faire aimer une série télé relève de l’exploit. Malgré ma passion pour l’Asie, je ne m’y retrouve pas dans les drama et autres séries très populaires en Corée, en Chine ou au Japon. L’an dernier, j’ai découvert Stranger, une série Netflix, coréenne, d’enquête… et j’ai adoré. C’est sans doute ma série préférée.

En compagnie d’une inspectrice, un procureur, ayant perdu toutes ses émotions depuis son adolescence après une opération chirurgicale du cerveau à cause de grave problème de violence, enquête sur ses collègues au bureau des procureurs fédéral du district Séoul ouest dans le but de débusquer le véritable coupable d’un meurtre mettant en cause des procureurs ayant reçu des pots de vin au sein-même de son service. – Résumé Wikipedia

En somme, il s’agit d’une série d’enquête sur fond de corruption. Un thème très souvent présent dans les productions coréennes. J’ai retrouvé le ton que j’aime dans Old Boy de Park Chan-wook ou dans The Host de Bong Joon-ho. Un Coréen pourrait peut-être m’éclairer sur cet aspect, mais – bien plus et à un tout autre niveau qu’ailleurs – le cinéma coréen parle beaucoup du rapport entre gouvernants et gouvernés avec un goût de révolution manquée. Vous aimerez sans doute encore plus cette série si vous êtes allé un jour à Séoul, qui me manque, car la ville a un cachet bien à elle et les verres de soju, ça m’a donné soif !

Je trouve la réalisation impressionnante, avec un petit style « à la Coréenne » que je ne saurais décrire, mais qui me plaît. Les acteurs sont tous à fond dans leurs rôles et ça donne des épisodes toujours intenses. Même l’histoire, assez classique, devient palpitante à suivre. Quand j’en parle autour de moi, personne ne connaît donc je me suis dit que ce serait cool de lui donner un petit coup de pouce. Dites-moi ce que vous en avez pensé en commentaire !

Donnez votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.