Les Monstres : un cycle participatif

Cet été, Comme en passant lance une série d’épisodes sur les monstres. Si ça te tente, participe !

Histoire de monstres

An artist’s visual representation of the Elder God Cthulu par BenduKiwi sous licence CC BY-SA 3.0

Vous connaissez Moby Dick, Léviathan, Cthulhu ? Vous avez lu L’Homme qui rit ou rencontré les créatures de la mythologie grecque ? Nous avons un vaste et étrange bestiaire sous les yeux. Et cela va bien au-delà de la littérature classique ou des textes religieux ou mythologiques : le monstre semble partout au cinéma, dans les mangas et en musique. Les zombies si populaires sont bien des genres de monstres aussi et ils ont envahi nos écrans depuis longtemps. Tout ça pour vous dire que notre matériel de départ est gigantesque et que, si vous voulez participer, vous avez de quoi faire !

Des monstres qui donnent à penser

Leviathan (album) by the artist Mastodon - © Relapse Records
Leviathan (album) by the artist Mastodon – © Relapse Records

Dans Comme en passant, nous avons déjà évoqué Moby Dick, qui fait des clins d’œil évidents au philosophe. Le philosophe Gilles Deleuze quant à lui fait mention du Cthulhu de Lovecraft dans son oeuvre : l’innommable, ce qui pousse par le bord, la chose hors-cadre, etc. Dans cette série d’épisodes consacrés aux monstres, on verra si ces créatures n’ont qu’une valeur symbolique aux yeux de l’observateur, ou si le monstre en tant que monstre a des choses à nous montrer. Ce sera le cœur de mon propre épisode qui terminera le cycle, en août ou en septembre selon vos contributions.

Appel à contributions

Envoyez vos enregistrements audio à contact@commeenpassant.fr ! Si vous avez des questions ou si vous préférez faire ça sur le mode de l’entretien, écrivez-moi et on trouvera une solution.

Au programme

Les monstres dans Buffy contre les Vampires, les monstres dans le rock, les monstres dans Planet of the Apes, un poème d’un auditeur… Et votre contribution, j’espère !

Les épisodes

Share your thoughts

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.